22 janvier 2008

Humeurs

Je me suis dit qu'en acceptant, j'aurais peut-être le pouvoir de changer quelque chose. C'était faux : on ne donne jamais le pouvoir à ceux qui risquent de s'en servir. D'ailleurs quel pouvoir ? Le pouvoir est une invention révolue. Les pouvoirs d'aujourd'hui sont si multiples et dilués que le système en est devenu impuissant. Et nous qui répétions sans arrêt notre credo gramsciste : "Pour détourner un avion, il faut commencer par monter dedans." Quelle ironie du sort ! A présent que nous entrions dans le cockpit, nos grenades à la main, et que nous nous apprêtions à donner des ordres au pilote sous la menace de nos mitraillettes, nous découvrions qu'il n'y avait pas de pilote. Nous voulions détourner un avion que personne ne savait piloter.

Frédéric Beigbeder - 99 francs

Et autrement, j'ai repris le théâtre. En petite équipe cette fois. Ca fait du bien. Se replonger dans un texte, apprendre, tâtonner, chercher, donner vie à son personnage, se concentrer pour finalement se retrouver. Oui, ça fait du bien !

6 commentaires:

hellohlala a dit…

Là tu nous manipules doucement et on a envie de savoir chez qui tu tâtonnes : de qui le texte ?

D'accord-pas d'accord a dit…

Quelle ironie, un livre a deux balles qui porte le titre de 99 francs.A défaut d'être un chef d'oeuvre,c'est assurement une baisse de ton pouvoir d'achat!
Beigbeder c'est la victoire de l'illusoire sur le talent.

Anonyme a dit…

nuit d'insomnie...j'espère que ça roule pour toi petite grenouille, et que tu es heureuse...

La p'tite Grenouille a dit…

@ hellohlala : c'est un texte d'un ama(u)teur contemporain...

@ d'accord-pas d'accord : pas d'accord !

@ anonyme : ça baigne !!

Le p'tit Mitron a dit…

Je n'ai qu'une chose à dire (moi qui n'ai pas repris le théatre et ne suis pas près de le reprendre): j'espère pouvoir être là pour la première.

La p'tite Grenouille a dit…

@u p'tit mitron : ça va pas être pour tout de suite, mais c'est vrai que j'aimerais bien que tu puisses sortir de ton fournil pour venir nous voir !