18 septembre 2008

La comédie du bonheur

Ce n'est pas parce que vous avez le droit de monter votre vélo au bureau que c'est plus détendu. C'est un piège à cons.

On parle de structure projet, de "transversalité", de coopération. Mais ces jolies notions cachent des situations de dépendance très dures. Même l'open space n'est que la structuration dans un lieu de cette dépendance.

Le Monde - 18 septembre 2008

5 commentaires:

2013 a dit…

Je suis content d'avoir vécu ce que j'ai vécu surtout par rapport a ce que je vis maintenant..

Gribouille a dit…

Conscience, confiance et ... vigilance, pour éviter le réveil brutal, trop douloureux, qui vient marquer la fin des illusions !
Pourvu alors qu'il reste un endroit où le lâcher prise est possible, tant il est vital.
Un prof de yoga parlait hier soir des bienfaits de la pensée créative. Je le savais, mais bien sûr, ça marche. Juste que dans le déménagement...

La p'tite Grenouille a dit…

@ 2013 : et bien tout le monde est content on dirait ! Elle est pas belle la vie ?

@ gribouille : il est temps que les cartons se défassent... Tant mieux ;-)

Anonyme a dit…

Oh lala !! Je ne comprends rien...
Prise de tête, je suis trop blonde!! Passée par là voir si la Petite Grenouille allait bien...Bises

La p'tite Grenouille a dit…

@ anonyme : merci du passage... Ca va bien...