11 juin 2007

Qu'est-ce-qui vous fait rougir ?

12 commentaires:

François a dit…

Le nombre de pop-up windows publicitaires quand on arrive sur ton site... Je t'en supplie, fais quelque-chose !!!

Anonyme a dit…

les compliments

Anonyme a dit…

les gros mots

pietra a dit…

Comme toi,le parasol rouge du bougnat !

arbobo a dit…

tellement de choses que c'est pas listable,
j'ai tellement rougi pour un rien dans mon enfance et mon adolescence qu'aurjoud'hui, même lorsque ce n'est pas le cas je suis souvent persuadé d'être complètement pivoine.

l'autre jour j'ai rougi en aprlant de Faulkner, je sais toujours pourquoi (le galbe de celle à qui j'en parlais, peut-être...)

Le p'tit Mitron a dit…

Une bonne paire de baffes dans la gueule (et dieu sait que j'en mérite souvent).

Le fantome de la gare a dit…

Dire a une fille qu'on se couche sous la tente et qu'on se lève au pied d'un arbre...

Grree a dit…

Le soleil … sur la plage par exemple :=((

La p'tite Grenouille a dit…

@ françois : euh... ok... je peux t'appeler ?

@ pietra : c'est cool de te lire à nouveau ici... Trop fort le "hasard" du parasol ! J'ai bien ri en voyant ton message ;-)

@ arbobo : j'sais pas pourquoi, ça ne m'étonne même pas... le rouge te va si bien... ;-))

@ p'tit mitron : je ne voudrais pas te contrarier...

@ fantome : ah oui ! Ca ! Tu peux rougir, oui !

@ grree : faut se pommader ;-))

® a dit…

les questions, la politique, mais pas du même rouge…

zazou a dit…

l'alcool, le soleil (pas seulement les coups de soleil mais je finis toujours par bronzer, un coup sur la peau (non pas que l'on me frappe) mais là cela devient vite bleu, et parfois aussi quand je suis prise en flagrant délit de mensonge (bon c'est rare car je ne mens jamais, mais vraiment jamais)
Bon petite grenouille, ça faisait longtemps donc...Une soirée de libre?

coffeegirl a dit…

Quand mon amour m'appelle "ma chérie"...