02 novembre 2007




6 commentaires:

YMACH a dit…

Pas très engageante cette route sous la grisaille, mais le chanteur et cette chanson... j'aime depuis tjrs !

hellohlala a dit…

Houlah, assieds-toi, je vais pas faire court ;=)

Cette note ultra minimaliste me mets dans un état indescriptible, j'en ai les larmes aux yeux.

Voilà, ça c'est Toi.

Quasi rien, une photo, une chanson. Et c'est très, très fort. Putain de note.

Je rentre dans la photo, bruit, vent gris, forêts sombres, horizon loin, on y va go, j'adore cette ambiance. Ca souffle. J'aime ce gris partout au dessus en dessous, on fonce dans le gris plombé pour l'amour de ça.
La chanson squelettique mais large d' épaules de Lavilliers, c'est Kerouac par un Frère de la Côte. Texte d'enfer nostalgie mise à nu. Senti.

Moins c'est plus. (Encore ! :=)

Je t'embrasse, C.
(et je te rappelle que j'ai pas le permis, rigole, rigole).

Anonyme a dit…

Oui, amie, je sais …

La p'tite Grenouille a dit…

@ ymach : Et pourtant cette route elle mène vers vous !

@ hellohlala : c'est toujours étonnant de sentir quelqu'un entrer dans son univers;-)
Je t'embrasse, G.

@ anonyme: euh, on se connaît ?

Z... a dit…

On voit que ce n'était pas toi qui conduisais!
Joli road movie...

La p'tite Grenouille a dit…

@ z... : il est vrai que parfois, je ne conduis pas...